Français English

LEXIQUE DES TRAVAUX ACROBATIQUES

Lexique sur les travaux acrobatiques et les travaux d'accès difficile

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J| K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z



A


Alpiniste du bâtiment
: L’alpiniste est un sportif qui pratique l’ascension grace à différentes techniques de progression. Dans les travaux acrobatiques, on parle souvent des alpinistes du bâtiment car ce sont les mêmes techniques d'ascension qui sont utilisées. L'alpiniste ou cordiste doit maîtriser les techniques de progression et d’équipement en milieu vertical, connaître les techniques de levage et de transfert de charges, être capable d’évacuer un blessé...

 



B


Batiment (et Travaux Publics)
(BTP) : Le secteur économique du bâtiment et des travaux publics regroupe toutes les activités de conception et de construction des bâtiments publics et privés, industriels ou non, et des infrastructures telles que les routes ou les canalisations. Le BTP est l’un des premiers secteurs d’activité économique en France. Appliqué aux travaux acrobatiques, le bâtiment et les travaux publics concernent plus spécifiquement toutes les opérations de réhabilitation, d'entretien et de sécurisation d'ouvrages publics et privés, souvent sur des routes nécessitant des travaux d'aménagement et de sécurisation de falaises par exemple.

 

haut de page

 

Béton projeté : Le béton projeté est un béton propulsé après malaxage par voie mouillée ou par voie sèche, sur un support sous forme de jet et en couches successives. Il permet de réaliser des formes très complexes comme des dômes ou des coques par exemple. Il est souvent utilisé dans les travaux acrobatiques et/ou travaux souterrains.

 

haut de page

 

C

 

Cordiste : Le cordiste est un technicien polyvalent qui a une formation complète dans les métiers du bâtiment, les travaux en hauteur et la sécurisation des interventions en hauteur. Le cordiste prend le nom également d'alpiniste du bâtiment ou d'acrobate. Les travaux sur corde trouvent aussi leurs places dans l'industrie et les travaux publics, ainsi que dans le milieu de l'événementiel et du spectacle. Le cordiste intervient par exemple sur des chantiers de :nettoyage de vitres, de purges de façades et maçonnerie, de zinguerie, de pose de systèmes anti volatiles, de nettoyage de silo, charpente...), de pose de bâches publicitaires, d'accroche de systèmes de son et de lumière.

 

Conducteur de travaux : Le conducteur de travaux est le responsable d'un chantier. Le conducteur de travaux est généralement secondé par des chefs de chantier et par des conseillers spécialisés tels que des coordinateurs ou des ingénieurs par exemple.

 

Confortement de falaises : Type de travaux acrobatiques survenant généralement en situation de risque naturel d'éboulement rocheux. Technique de mise en sécurité d'une falaise par clouage, pose de grillages, tecco, mise en oeuvre de barrières para blocs.

 

Contrôle technique de la construction : Le contrôle technique de construction permet de prévenir les aléas techniques susceptibles d'entraîner des sinistres durant les travaux acrobatiques par exemple ou tous travaux de construction, et de vérifier le respect des règles de l'art en matière de construction.

 

haut de page

 

 

F

 

Filet anti projectiles : La pose de filets anti projectiles est le coeur de métier de notre société. Ce types de travaux acrobatiques intervient sur des sites à risques, où il faut maitriser et contenir la propagation et la projection de projectiles divers. Les filets anti projectiles et la pose doivent être adaptés selon chaque cas en fonction de différents paramètres, en premier lieu de l'environnement, puis du poids de ces projectiles, de leur taille, de la fréquence des projections ou encore de leur vitesse de propagation… L'intervention d'un bureau d'étude spécialisé est souvent nécessaire. La pose de filets anti-projectiles permet ainsi de sécuriser un site sensible et potentiellement dangereux pour la sécurité publique et la préservation naturelle de sites fragiles.

 

haut de page

 

 

G

 

Génie Civil : Le Génie civil est l'ensemble des techniques de constructions civiles. Appliqué au travaux acrobatiques, le génie civil concerne plus spécifiquement la réhabilitation, l'entretien et la sécurisation d’ouvrages de construction afin de garantir la sécurité du public et la protection de l’environnement. Les réalisations en génie civil sont diverses et concernent généralement les domaines d’intervention suivants : structures, géotechnique, hydraulique, transport, environnement.

 

Géotechnicien : Le géotechnicien est chargé de l'étude du sol d'un point de vue mécanique. Il vient en expertise auprès du maître d'œuvre dans le choix des fondations. Son intervention peut influencer largement la conception de l'ouvrage. Son travail repose sur l'exploitation des données d'une campagne de reconnaissance du sol (sondages, forages, essais d'identification des sols,...).

 

Gros oeuvre : Le gros œuvre d’un ouvrage consiste en la construction de son ossature, généralement en béton armé ou en métal mais également en bois, en pierre, en briques, et quelques fois en terre crue mélangée. Le gros œuvre intervient à partir de la réception des fondations profondes et des terrassements. L’ossature des ouvrages se décompose généralement en éléments verticaux et horizontaux (les premiers sont les murs, poteaux pour les bâtiments et piles pour les ponts / les seconds sont les radiers, poutres, planchers, paliers, balcons pour les bâtiments et tabliers pour les ponts). Des grues sont utilisées pour approvisionner les zones du chantier en matériaux, pour déplacer les outils et machines. Pour respecter une enveloppe économique, un chantier doit optimiser son planning, ses outils et ses dépenses de personnel.

 

haut de page

 

 

H

 

Héliportage : La nature même des travaux acrobatiques est d'accéder la plupart du temps à un site difficile d'accès et nécessitant une intervention de spécialistes de travaux en hauteur et à la hauteur. ces travaux nécessitent une haute technicité et l'emploi de matériaux souvent impressionnant de part leur taille et leur nombre. Il est donc souvent nécessaire de recourir à l'héliportage. Cette opération est délicate car elle doit permettre de déposer du matériel en toute sécurité en préservant à la fois le personnel mais également l'intégrité environnementale d'un site. L'équipe d'Acrobat X est spécialisée dans l'emploi de cette technique et dans les manoeuvres délicates à réaliser sur de tels chantiers.

 

haut de page

 

 

I

 

Industrie : Est appellé industrie l'ensemble des activités économiques qui produisent des biens matériels par la transformation et la mise en œuvre de matières premières. Acrobat X réalise pour les sites industriels divers travaux sur des bâtiments, structures métalliques, silos, pylônes, éoliennes, raffineries, torchères, barrages...

 

Ingénieur des sites et sols pollués : Un ingénieur des sites et sols pollués est un expert dans l'étude du sol, de l’eau et de l’air dans le but principal d’évaluer les risques sanitaires et environnementaux. Son expertise permet d'établir un schéma conceptuel qui synthétise la situation d'un site de travaux acrobatiques par exemple, en prenant en compte les sources, les vecteurs et les cibles de pollution. Son expertise repose le plus souvent sur l'exploitation des données historiques existantes et des données de terrain acquises à partir de sondages, forages, échantillonnages et analyses des sols, de l’eau et de l’air. Les risques sanitaires liés à la pollution étant de plus en plus pris en compte, le rôle de l’ingénieur sites et sols pollués prend une véritable importance dans les travaux de BTP.

 

haut de page

 

 

M

 

Maçonnerie : La maçonnerie est cet art de bâtir une construction par l'assemblage de matériaux élémentaires, liés de manière non réversible. L'expertise du maçon repose sur les travaux d'habillage des ensembles : pose d'enduits, de carrelages... qui participent à la tenue de l'ensemble face aux agressions externes (humidité, gel, etc.). Un produit qui reflète de plus en plus cette association est le stuc d'acrylique qui remplace le stuc traditionnel fait à partir de chaux.

 

Maîtrise d'ouvrage : Le maître d'ouvrage (MO) ou la maîtrise d'ouvrage est le donneur d’ordre (administration, collectivité, entreprise...) au profit de qui l’ouvrage de travaux acrobatiques d'accès difficiles en hauteur est réalisé. Cette notion, comme celle de maître d'œuvre, vient à l'origine du domaine de la construction. L'Assistant à Maîttrise d'Ouvrage (AMO) est quant à elle une personne physique ou morale qui a reçu le pouvoir de représenter juridiquement et financièrement le Maître d’Ouvrage.

 

Métallerie : (Charpente métallique, bardage-couverture, serrurerie). La construction métallique concerne aujourd'hui la petite serrurerie jusqu'à la grosse charpente de tablier de pont ou d'immeubles, mais aussi les hangars industriels, agricoles, les bâtiments commerciaux, les bureaux... Les métiers liés à la métallerie sont nombreux : techniciens et ingénieurs en bureaux d'études techniques qui réalisent des dessins, des calculs de résistance des matériaux et des structures, des nomenclatures...) les ateliers de fabrications et enfin les métiers de montages sur chantier.

 

haut de page

 

 

O

 

Ouvrage d'art : Un ouvrage d'art désigne une construction de travaux publics liée soit à des voies de communication (ponts, viaducs, tunnels, écluses...) soit à la protection contre l'action de la terre et/ou de l'eau (murs de soutènement, gabions, jetées...) soit à la retenue des eaux (barrages, digues...)

 

 

P

 

Prévention des risques naturels : Le risque naturel correspond au risque d’exposition à une catastrophe naturelle ou aux dangers de réalisation de certains aléas naturels. Le risque naturel prend généralement en compte à la fois un phénomène naturel, tel qu'une inondation, un incendie, une tempête, une coulée de boue, des mouvements de terrain..., et des vulnérabilités humaines résultant de lieux habités ou utilisés par l’homme susceptibles d'être altérées ou détruites par la réalisation du risque naturel. Dans le domaine des travaux acrobatiques et d'accès difficiles, la prévention des risques naturels est essentiellement liée aux caractéristiques physiques de l'environnement.

 

Purge et mise en sécurité : Les travaux de purge et de mise en sécurité concernent le plus souvent les façades d’immeubles, les falaises devenues instables à cause de l’érosion, les ouvrages en béton fragilisés par le gel et les infiltrations d’eau ou encore les enduits soufflés. Les travaux acrobatiques de purge et de mise en sécurité sont des travaux de haute technicité en hauteur pour sécuriser les personnes et les biens.

 

haut de page

 

 

R

 

Risques naturels (prévention) : Le risque naturel correspond au risque d’exposition à une catastrophe naturelle ou aux dangers de réalisation de certains aléas naturels. Le risque naturel prend généralement en compte à la fois un phénomène naturel, tel qu'une inondation, un incendie, une tempête, une coulée de boue, des mouvements de terrain..., et des vulnérabilités humaines résultant de lieux habités ou utilisés par l’homme susceptibles d'être altérées ou détruites par la réalisation du risque naturel. Dans le domaine des travaux acrobatiques et d'accès difficiles, la prévention des risques naturels est essentiellement liée aux caractéristiques physiques de l'environnement.

 

haut de page

 

 

S

 

Second oeuvre : Le second œuvre est ce qui n'est pas le gros œuvre ni les fondations ni la charpente toiture et qui s'appuie sur la structure.

 

Sondages : Un sondage géotechnique est une investigation du sous-sol, réalisée avec ou sans forage d'un trou, destinée à déterminer la nature et les caractéristiques mécaniques, physiques et éventuellement chimiques de ses constituants afin de prévoir son comportement lors de la réalisation d'un ouvrage.

 

haut de page

 

 

T

 

Tirants d'ancrage : Depuis longtemps, les tirants d’ancrage sont utilisés dans les travaux acrobatiques appliqués aux travaux publics. Le tirant d'ancrage est un dispositif tendu servant à ancrer un ouvrage auquel il est fixé au terrain meuble ou rocheux. Il est ainsi capable de transmettre les forces de traction qui lui sont appliquées à une couche de sol résistant en prenant appui sur la structure à ancrer. La plupart des tirants d'ancrage sont généralement constituées de palplanches.

 

Travaux acrobatiques / travaux d'accès difficiles / travaux en hauteur : Les travaux d'accès difficiles ou travaux acrobatiques désignent l'ensemble des travaux en hauteur ou subaquatiques réalisés par des cordistes et professionnels du bâtiment, des travaux publics, du génie civil et de l'industrie. Exemples de travaux d'accès difficiles : mise en sécurité des falaises , travaux de protection contre les chutes de blocs, confortement de mur de soutènement ou de parois rocheuses, reprofilage et pose de filets...

 

"On regroupe sous le vocable de 'travaux acrobatiques', les interventions sur 'les immeubles par nature et par destination' qui mettent en œuvre les techniques d'assurage et de progression utilisées en alpinisme et en spéléologie dans le cas ou l'installation d'un échafaudage serait trop coûteux ou impossible et ou l'utilisation d'une nacelle serait inapplicable. Extrait de texte tiré de "Travaux acrobatique,calcul des forces de choc sur les cordes d'assurage" de l'INRS (les notes scientifiques et techniques de l'INRS), décembre 1995.

 

Travaux Publics (et Bâtiment) (BTP) : Le secteur économique du bâtiment et des travaux publics regroupe toutes les activités de conception et de construction des bâtiments publics et privés, industriels ou non, et des infrastructures telles que les routes ou les canalisations. Le BTP est l’un des premiers secteurs d’activité économique en France. Appliqué aux travaux acrobatiques, le bâtiment et les travaux publics concernent plus spécifiquement toutes les opérations de réhabilitation, d'entretien et de sécurisation d'ouvrages publics et privés, souvent sur des routes nécessitant des travaux d'aménagement et de sécurisation de falaises par exemple.

 

 

 

Lexique / définition des travaux acrobatiques

Agence de communication Péricard Conseil - Copyright (c) Acrobat X tous droits réservés - 2008 - 2010